GROUPEMENT DE JEUNES : LE BILAN DE LA PREMIÈRE PHASE PAR LE RESPONSABLE TECHNIQUE


À l'approche du week-end de reprise des championnats ce samedi 22 janvier, Arthur Poincet, le responsable technique du groupement fait le point sur la première phase achevée en décembre.


Cette présente saison tu as pris des responsabilités importantes au niveau du club puisqu’à travers le poste de Responsable Technique Jeunes du Groupement Cerizay/Interbocage tu es salarié à plein temps du club… Comment as-tu vécu personnellement cette évolution ?

« C’est bien évidemment une évolution très positive pour moi, une évolution que j’attendais après trois années à mi-temps sous un contrat CUI-PEC, avec en parallèle un contrat d’assistant d’éducation au collège Georges Clémenceau. Je suis heureux de ce nouveau challenge et heureux de la reconnaissance que le club me montre.

C’est un projet ambitieux qui se présente à présent avec le nouveau groupement de jeunes Cerizay/Interbocage pour lequel je donnerai le maximum, afin d’atteindre nos objectifs de formation. »

Tu es responsable de l’école de football dont tu coordonnes les missions avec Greg Merlet et Florian Brosseau, mais aussi avec tous les jeunes éducateurs et l’accompagnement de Guy Robin. Quelle analyse fais-tu de cette première partie de saison qui a vu globalement nos effectifs augmenter ?

« C’est un bilan positif que je peux faire sur cette première partie de saison. Bien évidemment, trouver l’organisation technique définitive de ce nouveau projet n’a pas été simple. Nous ne nous attendions pas à une telle recrudescence, surtout sur les catégories U11 et U13. Il a donc fallu trouver l’encadrement en conséquence. Mais je suis heureux du développement individuel et collectif de nos jeunes jusqu’à présent. Je peux faire le même constat pour les jeunes éducateurs et éducatrices du club, qui donnent de leur temps la semaine pour faire progresser nos jeunes licenciés, j’en profite pour les remercier à nouveau. Remerciements que j’envoie également à Guy, qui accompagne nos jeunes éducateurs.

Je n’oublie pas le plaisir de voir la création d’une équipe U11-U13 Féminines cette saison, qui marque la volonté du groupement de développer la pratique féminine, aujourd’hui indispensable à mes yeux pour le développement d’un club de football. »

Pour toi, quels sont les axes d’amélioration et de développement sur lesquels tu aimerais travailler auprès des jeunes et des parents de cette École de Foot ? « J’aimerais dans un premier temps intégrer des actions éducatives d’actualité pour nos jeunes, comme les dangers des réseaux sociaux ou la parité homme/femme, car notre devoir d’éducateur est également, en plus de la progression sur le terrain, de faire de nos jeunes licenciés des bons citoyens pour demain.

Pour ce qui est de la pratique sportive, j’aimerais souligner la fonction des « parents référents » qu’il faudra consolider et développer davantage, afin de donner un sentiment d’appartenance fort au club pour les enfants comme pour les parents. »


Et globalement les résultats ?

«Les résultats sont positifs sur cette première phase. Nous voyons de très nets progrès pour nos licencié(e)s de U6 à U11, tant individuellement que collectivement. Pour les équipes avec des enjeux de compétition, les attentes sont là: nos équipes U13 ont bien figuré dans leurs championnats respectifs, nos U15 sont sur le podium en Régional 2 à la trêve et nos U17 sont en haut de tableau en R2. C’est un peu plus délicat pour nos U14, qui ont terminé en bas de tableau de la poule de Brassage Ligue, mais dont je tiens à souligner les progrès constants. C’est aussi le cas pour les U18, qui se sont battus chaque week-end en 1ère Division, mais les résultats n’ont pas été au rendez-vous. Mais nous savons que les garçons rehausseront le niveau sur la seconde phase.»